football américain EurobowlLa Ligue Européenne de Football est la compétition qui regroupe toute la crème du football américain en Europe. Tous les clubs européens de football américain rêvent d’y participer,  tellement ce tournoi est prestigieux. Il est annuel et regroupe toutes les équipes issues des fédérations membres de l’EFAF qui se sont positionnées comme championnes ou vice-championnes au niveau national, et c’est l’Eurobowl qui est l’étape finale qui seule détermine qu’elle club de football américain est au sommet de l’Europe. La première édition s’est déroulée en 1986 et a vu la victoire du Taft Vantaa sur le Bologna colombes au titre de l’Eurobowl I. le grand nombre d’équipes y participant rend la compétition plus difficile, et seul le meilleur est susceptible de gagner le trophée final, ce qui n’est pas chose aisée.

Au cours des années 1990, les équipes allemandes ont assis leur domination sur l’Eurobowl. Tout a commencé avec les deux fulgurantes victoires successives des London Olympians en 1993 et 1994. Le Düsseldorf Panther a pris le relais l’année suivante, puis l’on a vu surgir par trois fois, les Diables Bleus de Hambourg, de 1996 à 1998. Cette belle série s’est poursuivie jusqu’en 2005 par la victoire de Hamburg.

Les Vikings de Vienne sont arrivés pour la première fois en demi-finale de la compétition en 2003, en mettant un terme à l’hégémonie italienne. Lors d’une rencontre échaudée contre la sélection des Lions de Bergame, à la surprise générale des plus de 20 000 spectateurs qui prirent part à cette partie mémorable. C’est l’Allemagne qui arriva tout de même au sommet des marches de cette compétition, avec son club Braunschweig. Qui était à son deuxième titre depuis 1999.

Les années de domination autrichienne commencent en 2004 jusqu’en 2007, avec le club Vikings qui rafle la mise quatre fois de suite. C’est en 2008 que les Tyrol Raiders remportent pour la première fois le trophée européen en battant en finale les Vikings  de Vienne.

C’est donc une belle revanche que les vikings ont pris sur les Raiders le weekend dernier, en laminant sans aucune autre forme de procès les Raiders, 37 contre 14 la rencontre a débuté sur les attaques répétées des Raiders, qui décidément voulaient prendre par surprise leurs adversaires. Mais ils ont eu en face d’eux, une équipe bien coordonnée dans son compartiment défensif, et qui a su repousser toutes les attaques des Raiders.

L’attaque des Vikings a alors entrepris de presser la défense adverse sous les accélérations fatales de Jesse Lewis et la soif de marquer de Laurinho Walch. Le premier quart-temps de cette rencontre arrive avec un échange de punt. Sous la supervision de Shuan Fatah, les vikings asphyxient la défense des Raiders avec des remontées de Gross et ses passes de 30 yards qui rendent impuissants les adversaires.

La riposte recommence vers la fin de la partie, avec des actions d’envergure de Jaycen Taylor, qui profite d’un kick-off de 40 yards pour marquer à nouveau. Les minutes qui vont suivre seront décisives, mais les vikings resserrent en défense en regardant le coup de sifflet final. Le titre est conquis, et la soirée se poursuit dans la joie.

Laisser un commentaire