Super BowlDepuis quelques temps, le club de Seahawks de la ville de Seattle est entré dans la galaxie des vainqueurs du Super Bowl. Après avoir été battu par le Pittsburg pour sa première participation il y a huit bonnes années, la franchise de l’état de Washington n’a pas laissé passer sa deuxième chance. A l’occasion de la 48e finale du Super Bowl, les Seahawks de Seattle ont humiliés les Broncos de Denver pour remporter le premier Super Bowl de leur histoire, avec la plus belle des manières, dimanche dernier à East Rutherford dans une banlieue de New York.

Il faut faire comprendre à travers cette victoire, que le club de Seattle était à sa deuxième finale de Super Bowl après avoir perdu la première face à Pittsburg en 2006, il fallait jouer gros pour remporter cette fois, chose qui s’est réalisée sans aucune difficulté, face au club de Denver. Après le coup d’envoi, et à la première action, un joueur de Broncos par manque de communication, rate tout simplement le ballon que lui passe son coéquipier, cette erreur est corrigée par l’équipe de Seahawks, qui ne manque pas d’inscrire son premier but et marque ses premiers deux points de la partie, à la douzième seconde très exactement.

Pour ne pas laisser son adversaire respirer, les Seahawks ont pris largement l’avance dans le deuxième quart-temps avec un touch-down en force de Lynch, et deuxième consécutif à l’interception d’une passe de Manning. La rencontre devient très chaude, le stade vibre au rythme de la joie des supporters des Seahawks qui continuent à pousser leur équipe vers la victoire. Quelques minutes plus tard, le défenseur Malcolm Smith, désigné à la fin de la rencontre meilleur joueur du match, finit par devancer son vis-à-vis et remonte 69 yards pour effectuer un beau touch-down qui donne au club de Seattle une belle longueur à la mi-temps, sur le score de 22 à 0.

De retour de la pause, le joueur Percy Harvin marque un touch-down à nouveau pour le compte de Seahawks en passant en revue toute l’équipe de Broncos bien apathique, score de 29 à 0. Pour les joueurs du club de Seattle, la victoire n’est pas encore assurée, mais ils ressentent cette victoire à leur portée grâce au nouveau touch-down de Kearse, après avoir fait une bonne réception pour avoir 36-0. L’équipe de Denver ne va pas totalement baisser les bras, et vient inscrire son premier touch-down par Demaryius Thomas en toute fin du troisième quart-temps et c’est lui qui, malgré le naufrage de son équipe, a le record de réception au Super Bowl, score 36-8.

Le club de Denver perd cette finale à cause des pertes de balle et des mauvaises réceptions. Le digne score vient consacrer une équipe bourrée de talent, et complète sur toute la ligne, tactique, physique et même administrative. L’on a pu remarquer, que les Seahawks constituent l’équipe la plus jeune à remporter cette compétition. Le match se termine par un cinquième touch-down fait par le club de Seattle qui aggrave la situation de Broncos à 43-8. Il faut mentionner qu’une rencontre n’avait jamais eu lieu sur cette partie Nord des Etats-Unis, du fait du mauvais climat qui y règne.

LE FOOTBALL AMERICAIN ET LE SUPER BOWL EN DIRECT SONT ACCESSIBLES ICI !

Laisser un commentaire