football USLe nombre de chocs lors des matches de football US est de 13% en un an. Selon le suivi médical de la FNL, 228 cas de collisions cérébrales ont été recensés en 2013. Le règlement ainsi que la culture du jeu ont pris d’autres tournures. La mise en place de ce règlement ainsi que l’élimination des mauvais gestes conduit littéralement à la baisse des cas, a relevé Jeff Miller, le vice-président de la NFL.

Ce dernier souligne que le sport évolue mais qu’il y a encore beaucoup à faire. La NFL a vu mieux de bannir les chocs lors des matches de football américain, casque contre casque. Les anciens joueurs ont commencé à la poursuivre en raison de leur mauvais état de santé, une fois en retraite. La NFL a décidé de leur donner 765 millions de dollars.

Ce football serait devenu dangereux au point où, les parents ont eu peur d’inscrire leurs enfants dans les différents clubs. Une affirmation du NFL rassure que près de 80% des parents sont près à laisser leurs enfants jouer au football américain. Cependant, M. Miller souligne que ce sport pourrait être plus sûr, à cause de la confiance et l’attachement que la population américaine y porte.

Les principales blessures qui ont cours lors de ces parties de football américain sont les suivantes : les courbatures, les élongations, les contusions et les claquages ou déchirures. Cette précédente liste constitue ce qu’on appelle généralement des blessures musculaires.

A côté de ces blessures musculaires, figurent les blessures ligamentaires telles que la tendinite, l’entorse et la luxation.

Pour éviter les blessures, il faut en effet procéder à quelques astuces qui ont fait leur preuve depuis longtemps, mais que les joueurs ne trouvent plus importantes par négligence, et sont les premiers à en payer le prix fort. Deux choses à faire : échauffement et récupération. Il est recommandé aux joueurs de prendre une trentaine de minutes pour s’échauffer. Le plus simple consiste à commencer par du footing pendant 10 à 15 minutes ; ensuite des exercices de proprioception sont les bienvenus pour une stabilisation des articulations.

La dernière étape est nécessairement celle du travail de la partie supérieure du corps, avec des exercices comme des abdos, des pompes, de la tension au niveau des trapèzes ou du gainage.

Parlant de la récupération, elle est tout aussi importante, et les spécialistes pensent même qu’elle s’effectue sur trois plans : mécanique, énergétique et fonctionnelle. En mettant toutes ces recommandations en pratique, on s’éloignerait très facilement du drame que l’on vit tous les jours sur les aires de jeu lorsqu’il s’agit du football américain. Au lieu de jeter l’opprobe sur un sport qui n’a rien de dangereux si l’on s’entoure de toutes les assurances sus-évoquées. Aux parents, il est recommandé d’encourager les enfants à s’adonner à la préparation physique avant toute partie de jeu, ce qui est de nature à limiter véritablement les cas indésirables.

Ceci va en droite ligne avec les efforts fournis par la NFL, dans sa politique de promotion du football américain et de lutte contre les blessures au cours des matchs.

VOUS ETES FAN DE FOOTBALL US ? N’ATTENDEZ PLUS, INSCRIVEZ-VOUS ICI DES MAINTENANT POUR REGARDER LE FOOTBALL US EN DIRECT !

football us

Laisser un commentaire